LE PoE deviendra-t-il un standard universel ?

Publié le 22/03/21 dans Installation électrique


Le PoE transporte l’énergie et alimente les appareils sur un unique câble réseau Ethernet. Lancée dans les années 2000, cette fonctionnalité réseau est en constante évolution. Elle est passée d’une puissance de 7 W à 100 W.

Actuellement, le PoE peut alimenter la majorité des automates. L’utilisation du réseau nécessite néanmoins la présence d’un appareil source d’alimentation, le PSE (Power Sourcing Equipment), et des appareils terminaux ou alimentés. D’ici peu, le PoE pourrait devenir un standard universel avec un protocole TCP/IP. Autrement dit, un seul dispositif permettra d’alimenter tous les appareils (Climatisation, ventilation…).

Aujourd’hui, il existe des solutions PoE destinées aux bureaux. Les commutateurs de réseau envoient les ordres sur le réseau Ethernet alimentant l’électricité des luminaires. Les terminaux d’un réseau PoE sont quant à eux alimentés par un courant continu sous 48 V. À noter qu’il existe des boitiers terminaux en PoE. Ceux comportant plusieurs Ethernet sont plus avantageux compte tenu de la possibilité de tout raccorder à un même réseau.

La possibilité de piloter les installations à partir d’un smartphone fait tout l’avantage du PoE. Il suffit que l’utilisateur soit reconnu pour accéder aux commandes des divers dispositifs. Cela est avantageux pour la gestion de la consommation énergétique. Mais les avantages concernent aussi et surtout la souplesse de cette solution. En effet, le PoE n’utilise pas les protocoles habituels pour piloter les appareils terminaux mais le TCP/IP sur Ethernet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This