Transition numérique du bâtiment


Le TF-1000 ambitionne d’offrir une prévention et une protection plus poussée des immeubles. Ce contrôleur d’immeuble centralisé identifie les dysfonctionnements en temps réel et peut proposer des actions pour minimiser les impacts en cas d’incident.

Cette ultra-protection est possible grâce à des capteurs très sophistiqués et inviolables, insensibles aux interférences. De plus, ils sont capables d’envoyer et de contrôler un volume important d’informations en temps réel.

Lire la suite

Aujourd’hui, les gestionnaires et exploitants de patrimoine immobilier choisissent de plus en plus des systèmes centralisés tels que la GTB et la GTC pour faire fonctionner les installations de leurs bâtiments. Leur objectif est simple : optimiser au mieux la gestion des bâtiments. Mais il y a encore quelques freins à la mise en place de GTB-GTC.

Lire la suite

Des open spaces bondés de capteurs, des robots aux quatre coins des bureaux… les objets connectés envahissent de plus en plus les espaces tertiaires de travail. Mais remplaceront-ils un jour les salariés ?

Pour les occupants de ces espaces de travail, le numérique doit rester au service de l’humain. Le bâtiment intelligent porte en effet une promesse de services à visage humain. Il reste le théâtre d’expression des services humains boostés par le numérique.

Lire la suite

Aujourd’hui plus que jamais, nous vivons dans le monde du « tout connecté ». Désormais, la transformation digitale ne se limite plus aux entreprises, le secteur du bâtiment en profite aussi.

Les immeubles se transforment désormais en smart buildings. La conception des bâtiments des secteurs tertiaires et industriels change grâce à l’Internet des objets. Mais pour construire un bâtiment connecté, trois éléments sont essentiels : la gestion technique du bâtiment, le tableau communicant et les interrupteurs et prises connectés.

Lire la suite